Quelques remarques sur l'unicité de la solution du problème de Cauchy