Quelques remarques sur le problème de Cauchy pour des équations faiblement hyperboliques