Entre rivalité d’émulation et liberté commerciale : la présence de l’école de Gournay dans l’Histoire des deux Indes