Sur l'unicité de la solution du problème de Cauchy pour des opérateurs elliptiques dégénérés du second ordre