Sur le comportement du maximum ponctuel des solutions de certaines problèmes paraboliques par rapport au temps