La faible voix des "vaincus": le Vir Nemoris de Giuseppe Ottaviano Nobili-Savelli