Sur l'algebricite des ensembles analytiques complexes